Documents classés par partie du cours de 1°S :

cliquer sur l'illustration de la partie à étudier
pour accéder aux documents

cliquer sur la flèche pour revenir ici

SCIENCES DE LA VIE

Féminin / masculin


De l'oeil au cerveau, quelques aspects de la vision

Expression, stabilité, variation du patrimoine génétique
Variation génétique et santé

Nourrir l'humanité

SCIENCES DE LA TERRE

Tectonique des plaques, l'histoire d'un modèle


Tectonique des plaques et géologie appliquée

La classe sur le terrain, une démarche scientifique.

Vous trouverez ci-dessous des renvois vers des documents permettant de mieux comprendre des mécanismes parfois complexes.

Les adresses des principaux sites proposant ces diaporamas, animations flash et autres documents de travail sont précisées dans la rubrique "mes sites préférés"

De nombreux exercices en ligne créés par Eric Jourdan

Cette rubrique sera vérifiée, complétée, épurée au fur et à mesure de l'avancement du cours pendant l'année 2011-2012.

 

travail à faire le 15/10/12 (prof en sortie MPS)

 

1) vision

2) féminin/masculin

SCIENCES DE LA VIE

Féminin / masculin

cliquer ici
description

à résoudre

connaissances illustrées

Bande annonce du spectacle "Plus si affinités" pour se poser des questions

tâche complexe : à partir du matériel à disposition, expliquez les différences des appareils reproducteurs et envisagez comment ils se mettent en place.

Production d'un schéma bilan avec OOWriter

 

 

 

 

 

Les phénotypes masculin et féminin se distinguent par des différences anatomiques, physiologiques, et chromosomiques.

Schémas des appareils génitaux de souris à insérer dans le compte-rendu puis annoter
protocole de dissection de l'appareil génital de la souris, académie de Rennes
aide pour annoter les schémas de dissection
caryotypes et détermination du sexe (Jussieu)
aide pour disséquer le testicule
rôles du testicule : diaporama d'aide
logiciel "différenciation sexuelle" (NADAM) : expérimentation virtuelle

La mise en place des structures et de la fonctionnalité des appareils sexuels se réalise, sous le contrôle du patrimoine génétique, sur une longue période qui va de la fécondation à la puberté, en passant par le développement embryonnaire et foetal.

diaporama du cours (open office)

Europe 1 midi – Le débat - 28/09/12

Patrick Roger

version raccourcie en cliquant sur la photo + poly à compléter le 15/10/12

Si l’identité sexuelle et les rôles sexuels dans la société avec leurs stéréotypes appartiennent à la sphère publique, l’orientation sexuelle fait partie, elle, de la sphère privée.

aide pour la compréhension de la coupe de testicule

tâche complexe : en comparant une coupe d'organe fonctionnel et d'organe non fonctionnel, expliquer la production massive et continue ou cyclique des gamètes pour un sexe.

Présenter dans 1 document open office d'une page ses observations.

L'Homme produit des gamète de façon massive et continue alors que la femme en produit de manière cyclique (1 à chaque cycle de 28 jours).

aide pour la compréhension de la coupe d'ovaire
observation interactive d'une coupe d'hypophyse (WeSapiens)
REHOR : logiciel de simulation d'expériences comme "cycles sexuels" utilisé en classe (mais gratuit !)

Comment est contrôlé le fonctionnement cyclique des ovaires ?

Chez l’homme et la femme, le fonctionnement de l’appareil reproducteur est contrôlé par un dispositif neuroendocrinien qui fait intervenir l’hypothalamus, l’hypophyse et les gonades.

logiciel simple à utiliser à la maison

exposés ci-contre au choix

 

La connaissance de ces mécanismes permet de comprendre et de mettre au point des méthodes de contraception féminine préventive (pilules contraceptives) ou d’urgence (pilule du lendemain).

Des méthodes de contraception masculine hormonale se développent.

D’autres méthodes contraceptives existent, dont certaines présentent aussi l’intérêt de protéger contre les infections sexuellement transmissibles.

L’infertilité des couples peut avoir des causes variées. Dans beaucoup de cas, des techniques permettent d’aider les couples à satisfaire leur désir d’enfant : insémination artificielle, Fivete, ICSI.

 

d'autres informations, liens dans votre livre et sur Internet : bonne recherche !

 
<--sites sur la contraception ->
des BD

La PMA

L'animation proposée ici permet aux élèves de se mettre dans la peau d'un médecin de service de Procréation Médicalement Assistée. Il s'agit de proposer un diagnostic sur une situation d'infertilité et une technique de PMA en relation avec ce diagnostic. Cette animation a été développée à partir d'une activité de L. Hadad (Lycée C. Claudel, Vauréal).

BIOLOGIE DU PLAISIR

Après avoir analysé les expériences historiques pour formuler une hypothèse sur l'origine du plaisir dans le premier module, l'élève peut simuler des expériences chez le Rat et chez l'Homme pour construire pas à pas le circuit de la récompense dans le cerveau (identifier les zones cérébrales impliquées et établir les relations entre elles), à l'aide des modules 2 et 3. Le dernier module permet alors de construire le schéma fonctionnel du système de récompense impliqué dans le plaisir.

L’activité sexuelle est associée au plaisir.
Le plaisir repose notamment sur des phénomènes biologiques, en particulier l’activation dans le cerveau des « systèmes de récompense ».

circuit de la récompense sur "BrainTV"

diaporama du cours (open office)

De l'oeil au cerveau, quelques aspects de la vision

Lien
Descriptions

connaissances illustrées

texte sur la cataracte de Monnet

Auteur : Virginie Marquet

Lire et parcourir pour préparer le TP1
Une animation sur l'œil pour identifier les différentes parties

Animation « Anatomie de l'œil humain»

présente de façon interactive toutes les composantes de l'œil, ainsi que le fonctionnement de la vue.

Protocole de dissection de l'oeil de boeuf

à démontrer lors du TP1 :

Le cristallin est l’un des systèmes transparents de l’oeil humain.

Le message nerveux issu de l’oeil est acheminé au cerveau par le nerf optique.

Le cristallin est formé de cellules vivantes qui renouvellent en permanence leur contenu. Les modalités de ce renouvellement sont indispensables à sa transparence.

Des anomalies de forme du cristallin expliquent certains défauts de vision. Avec l’âge sa transparence et sa souplesse peuvent être altérées.

Préparation microscopique de cellules de cristallin

Protocole permettant l'observation au microscope de coupes de cristallin

Schéma de l'oeil en coupe sagittale à reconstituer
expérience de Mariotte

La rétine est une structure complexe qui comprend les récepteurs sensoriels de la vision appelés photorécepteurs.

Celle de l’Homme contient les cônes permettant la vision des couleurs (3 types de cônes respectivement sensibles au bleu, au vert et au rouge) et les bâtonnets sensibles à l’intensité lumineuse.

Champs visuels des couleurs : travail à faire par groupe de 2.

Pour montrer que la rétine n'est pas homogène.

Un sujet est placé face au tableau ou à l'écran, l'œil gauche fermé, et fixe la croisée des axes tracés. On déplace des points de couleur dans son champ de vision et on note le moment où les couleurs sont perçues. On réalise l'expérience avec le bleu, le rouge et le vert, aléatoirement, sans dire au sujet quelle est la couleur utilisée.

Le pointeur de la souris peut-être écarté du point de couleur pour que celui-ci soit bien visible : tant que le bouton de la souris n'est pas relâché, le point suit mais en restant sur son axe.

Dans un deuxième temps, on relie par un trait dessiné à l'aide de la souris les points de même couleur pour délimiter le champ visuel de chacune des couleurs .

photorécepteurs en microscopie électronique à balayage, pigments, absorption de la lumière, daltonisme, naissance du message nerveux...

diaporama du cours (open office)
de nombreuses informations sur le daltonisme : historique, types, tests, causes... Des anomalies des pigments rétiniens se traduisent par des perturbations de la vision des couleurs.
FICHE TP : le daltonisme.
Problématique : le chimiste anglais John Dalton étudia sur lui-même une anomalie de la perception des couleurs
appelée depuis daltonisme. En 1777, alors que Dalton était encore enfant un certain Scott écrivait :
" Je ne distingue aucun vert du monde ; un rose et un bleu pâle sont identiques à mes yeux et je ne les reconnais
pas l’un de l’autre. Un rouge ou un vert foncé me paraissent semblables....Il s’agit d’un défaut de famille. Mon
père éprouve le même inconvénient. »

Quelle est l'origine de cette anomalie de la vision des couleurs ?
diaporama du cours (open office)

TP4* - Imagerie médicale et fonctionnement cérébral

1) Une première approche :
l'étude de cas cliniques d'anomalies de la vision renseigne sur les aires cérébrales impliquées

consigne : à partir de l'exploitation des cas cliniques présentés, mettez en évidence le rôle du cortex dans la vision et identifiez les zones corticales impliquées.

Plusieurs aires corticales participent à la vision.

 

*démarche ENS Lyon

2) Une seconde approche plus fine :
l'utilisation de l'IRM fonctionnelle renseigne sur les aires cérébrales activées par une caractéristique d'un objet (couleur, mouvement , forme )

consigne : utilisez les résultats d'imagerie fonctionnelle de l'encéphale pour déterminer de quelle manière les données concernant la vision d'un objet ou d'un visage sont traitées et pour mettre en évidence une collaboration entre aires corticales.

L’imagerie fonctionnelle du cerveau permet d’observer leur activation lorsque l’on observe des formes, des mouvements.

La reconnaissance des formes nécessite une collaboration entre les fonctions visuelles et la mémoire.

3) Des structures cérébrales innées dévolues au traitement des informations visuelles

consigne : répétez les opérations précédentes afin de donner un argument en faveur d'une organisation innée de l'aire visuelle V4. 

La mise en place du phénotype fonctionnel du système cérébral impliqué dans la vision repose sur des structures cérébrales innées

TOUT ce que vous avez toujours voulu savoir sur le cerveau à 3 niveaux d'explication :

  • débutant ;
  • intermédiaire ;
  • confirmé.
Des substances comme le LSD perturbent le fonctionnement des aires cérébrales associées à la vision et provoquent des hallucinations qui peuvent dériver vers des perturbations cérébrales graves et définitives.

en bas de page, animation intéressante sur les effets de l'extasy

on peut notamment comprendre la destruction des neurones !!!

une impressionnante collection de drogues vues avec Rastop

doit provenir d'ici où l'on peut voir 71 drogues et/ou neurotransmetteurs avec RASTOP ou CHIME

une animation très complète sur le fonctionnement synaptique, à déguster sans modération, avec ou sans légende.
une animation très simple mais bien faite sur le fonctionnement synaptique

une partie sur la mémoire, une autre sur l'évolution...

tout y est !!

La mise en place du phénotype fonctionnel du système cérébral impliqué dans la vision repose sur des structures cérébrales innées, issues de l’évolution et sur la plasticité cérébrale au cours de l’histoire personnelle.

De même la mémoire nécessaire par exemple à la reconnaissance d’un visage ou d’un mot repose sur la plasticité du cerveau.

L’apprentissage repose sur la plasticité cérébrale. Il nécessite la sollicitation répétée des mêmes circuits neuroniques.

TOUT ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'oeil et la vision, nombreux modules bien expliqués (but à atteindre, manipulations à réaliser).

poly à compléter le 15/10/12

diaporama du cours (open office)

Expression, stabilité, variation du patrimoine génétique

Titres et auteurs
Descriptions
Notions du programme illustrées
Un article du Monde pour introduire le thème

Les chromosomes sont des structures constantes des cellules eucaryotes qui sont dans des états de condensation variables au cours du cycle cellulaire.

En général la division cellulaire est une reproduction conforme qui conserve toutes les caractéristiques du caryotype (nombre et morphologie des chromosomes).

Objectifs et mots clés. Phases du cycle cellulaire : interphase (G1, S, G2), mitose.

QCM pour découvrir la mitose (sur E & N)

Auteure : Virginie Marquet

Film : belles images.
Aidez-vous des boutons à la base de la fenêtre de ce film pour le visualiser, ou faire des arrêts sur image, ou encore pour faire des retours en arrière.

photos de mitose (académie Dijon)

animation schématique du CEA : la division d'une cellule à 2n = 6

très bien pour construire ses propres schémas !

animation du CNRS sur les étapes de la mitose (au-dessus du niveau 1°S) - cellule à 2n = 4
animation BIOLOGIE EN FLASH

diapo chap1 - I

Petit flash sur l'évolution de la quantité d'ADN parallèlement aux schémas de chromosomes. Claude Perrin : biologie en flash

Chaque chromatide contient une molécule d’ADN.

Au cours de la phase S, l’ADN subit la réplication semi-conservative. En absence d’erreur, ce phénomène préserve, par copie conforme, la séquence des nucléotides.
Ainsi, les deux cellules filles provenant par mitose d’une cellule mère possèdent la même information génétique.

Objectifs et mots clés : mitose et réplication de l’ADN.

 

 

révisions sur AFTERCLASSE :

Meselson et Stahl nous présentent leur expérience.

Questions sur les autres théories dans la rubrique "problème"

Pour tester sa compréhension des résultats de Meselson et Stahl et infirmer 2 hypothèses.

académie de Toulouse

LE SCHEMA à COMPLETER

format odt

Pour vérifier la compréhension du mécanisme semi-conservatif : animation + texte bref.

Clément LIEVRE

Animation en anglais avec questions à résoudre pour avancer : TB !!

coorigé Jussieu :

pour vérifier la validité de sa démarche

calcul de la vitesse de réplication

tâche complexe :
comprendre une maladie : le xeroderma pigmentosum

Utiliser les documents proposés pour construire une explication illustrée, incluant les notions.

des questions à se poser :

- Comment cette maladie se manifeste-t-elle ?
- Quels sont les effets du rayonnement ultra-violet sur les cellules de la peau ?
- Quels sont les effets des UV sur l'ADN ?
- Pourquoi les protéines réparatrices sont-elles efficaces chez la plupart des individus et peu (ou pas) efficaces chez les individus xérodermiques ?
- Quelle relation y-a-t-il entre gène et protéine produite dans la cellule ?

association "Les enfants de la lune"

 

Le phénotype macroscopique dépend du phénotype cellulaire, lui-même induit par le phénotype moléculaire.

*Le phénotype malade comporte des aspects macroscopiques qui s’expliquent par la modification d’une protéine.

*En général les modes de vie et le milieu interviennent également, et le développement d’une maladie dépend alors de l’interaction complexe entre facteurs du milieu et génome.

*On limite les effets de la maladie en agissant sur des paramètres du milieu.

informations pour les patients, INRP

visage d'un enfant atteint

expérience sur cellules de peau normale ou xérodermique
effets connus des UV sur la santé, OMS

suivant les colorations et sélections, on observe :

- ADN altéré ;
- protéine XpC de réparation sur ADN altéré par les UV à visualiser avec le LOGICIEL Rastop.

Pendant la réplication de l’ADN surviennent des erreurs spontanées et rares, dont la fréquence est augmentée par l’action d’agents mutagènes. L’ADN peut aussi être endommagé en dehors de la réplication.

Le plus souvent l’erreur est réparée par des systèmes enzymatiques. Quand elle ne l’est pas, si les modifications n’empêchent pas la survie de la cellule, il apparaît une mutation, qui sera transmise si la cellule se divise.

Une mutation survient :
- soit dans une cellule somatique (elle est alors à l’origine de la formation d’un clone cellulaire porteur de ce génome modifié, c'est parfois le commencement d’un processus de cancérisation).
- soit dans une cellule germinale (elle devient alors héréditaire).

mécanisme de réparation d'un ADN altéré
utiliser le LOGICIEL anagène pour comparer les protéines XpC de réparation de l'ADN
le locus d'un gène de réparation de l'ADN
utiliser le LOGICIEL anagène pour comparer les séquences d'ADN des gènes XpC de réparation de l'ADN
extrait de cours de médecine concernant l'effet des mutations selon les cellules touchées
une page présentant 3 familles et permettant de se poser des questions sur la transmission de la maladie

*L’étude d’un arbre généalogique permet de prévoir le risque de transmission de la maladie.

*Seuls les homozygotes pour l’allèle muté sont malades.

pour chacun des 5 couples, évaluez le risque d'avoir un enfant atteint
(raisonnement rigoureux : garniture chromosomique ; génotypes, gamètes formés ; échiquier de croisement des gamètes)

votre exercice :

une page Wikipedia vous amenant à devenir CONSEILLER GENETIQUE

comment traiter les malades ?

*La thérapie génétique constitue un espoir de correction de la maladie.

diapo chap 2

Révisions sur AFTERCLASSE :

Exercice pour montrer qu'il faut un intermédiaire entre ADN et protéine.

Education & Numérique : C. Moreels

La séquence des nucléotides d’une molécule d’ADN représente une information.

Une animation très bien faite sur la transcription, 1° étape de la synthèse des protéines : démarche simple et claire.
Gilles Furelaud

Une animation sur l'utilisation du code génétique. On clique sur un acide aminé et on obtient le triplet nucléotidique correspondant, ainsi que les autres triplets codant pour le même acide aminé (notion de redondance du code génétique).
Gilles Furelaud

Le code génétique est le système de correspondance mis en jeu lors de la traduction de cette information. À quelques exceptions près, il est commun à tous les êtres vivants.

Synthèse des protéines 

Mostafa Kriat

Animation (Flash/qt4) type diaporama sur la traduction.

un bon résumé (révisions)

Les portions codantes de l’ADN comportent l’information nécessaire à la synthèse de chaînes protéiques issues de l’assemblage d’acides aminés.

vidéo cours transcription

Chez les eucaryotes, la transcription est la fabrication, dans le noyau, d’une molécule d’ARN pré-messager, complémentaire du brin codant de l’ADN.

vidéo cours épissage

Après une éventuelle maturation,

vidéo cours traduction

l’ARN messager est traduit en protéines dans le cytoplasme.

révisions sur AFTERCLASSE :

5 modules :

  1. Structure des acides nucléiques : rappels de 2de : complémentarité des bases, nucléotides, ADN, brins ;
  2. Complémentarité des bases : placer les bases complémentaires pour réviser ;
  3. Transcription (commencer par le brin codant)
  4. Transcription (commencer par le brin transcrit)
  5. Traduction

La traduction de l'ARN messager en protéine, avec ou sans annotation.

Claude Perrin - Biologie en flash.

diapo chap 3


mucoviscidose


drépanocytose


xeroderma pigmentosum

Le plus souvent, l’impact du génome sur la santé n’est pas un déterminisme absolu.

vidéo cours mucoviscidose

Page HTML : Dissection et observations microscopiques, légendes.

Permet de réviser, de compléter ce qui a été vu en TP.

Il existe des gènes dont certains allèles rendent plus probable le développement d’une maladie sans pour autant le rendre certain.

En général les modes de vie et le milieu interviennent également, et le développement d’une maladie dépend alors de l’interaction complexe entre facteurs du milieu et génome.

Un exemple de maladie (maladie cardiovasculaire, diabète de type II) permet d’illustrer le type d’études envisageables.

Cette animation (diaporama) présente les différents aspects de la régulation de la glycémie.

Complet, joli (mais souvent au-delà du programme)

diapo chap 4 I
 
diapo chap 4 II et III

Perturbation du génome et cancérisation

Des modifications accidentelles du génome peuvent se produire dans des cellules somatiques et se transmettre à leurs descendantes. Elles sont à l’origine de la formation d’un clone cellulaire porteur de ce génome modifié. La formation d’un tel clone est parfois le commencement d’un processus de cancérisation.
Des modifications somatiques du génome surviennent par mutations spontanées ou favorisée par un agent mutagène. D’autres sont dues à des infections virales.
La connaissance de la nature des perturbations du génome responsable d’un cancer permet d’envisager des mesures de protection (évitement des agents mutagènes, surveillance, vaccination).

mot clé "antibiotique" par Futura-Sciences

Variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiques

Des mutations spontanées provoquent une variation génétique dans les populations de bactéries. Parmi ces variations, certaines font apparaître des résistances aux antibiotiques.

L’application d’un antibiotique sur une population bactérienne sélectionne les formes résistantes et permet leur développement. L’utilisation systématique de traitements antibiotiques peut augmenter la fréquence des formes résistantes par sélection naturelle.

Céfotaxime par Vidal

Cours et exercices de

"l'Académie en ligne"

pages 26 à 34

 

Nourrir l'humanité

vidéo 1 d'introduction du thème + utilisation de l'animation ci-dessous

La production végétale : utilisation de la productivité primaire

L’agriculture repose sur la constitution d’agrosystèmes gérés dans le but de fournir des produits (dont les aliments) nécessaires à l’humanité.

Un agrosystème implique des flux de matière (dont l’eau) et d’énergie qui conditionnent sa productivité et son impact environnemental.

L’exportation de biomasse, la fertilité des sols, la recherche de rendements posent le problème de l’apport d’intrants dans les cultures (engrais, produits phytosanitaires, etc.).

Le coût énergétique et les conséquences environnementales posent le problème des pratiques utilisées.

Le choix des techniques culturales vise à concilier la nécessaire production et la gestion durable de l’environnement.

La production animale : une rentabilité énergétique réduite

Dans un écosystème naturel, la circulation de matière et d’énergie peut être décrite par la notion de pyramide de productivité.
Dans un agrosystème, le rendement global de la production par rapport aux consommations (énergie, matière) dépend de la place du produit consommé dans la pyramide de productivité.
Ainsi, consommer de la viande ou un produit végétal n’a pas le même impact écologique.

Pratiques alimentaires collectives et perspectives globales

Les pratiques alimentaires sont déterminées par les ressources disponibles, les habitudes individuelles et collectives selon les modes de consommation, de production et de distribution.

Les pratiques alimentaires individuelles répétées collectivement peuvent avoir des conséquences environnementales globales.

À l’échelle globale, l’agriculture cherche à relever le défi de l’alimentation d’une population humaine toujours croissante.

Cependant, les limites de la planète cultivable sont bientôt atteintes : les ressources (eau, sol, énergie) sont limitées tandis qu’il est nécessaire de prendre en compte l’environnement pour en assurer la durabilité.

Logiciel "choix de culture"
académie de Versailles

Pour trouver le bon équilibre entre rendement et productivité.

lien sur le site de l'Académie de Versailles

vidéo 2 de fin de ce chapitre 1

FICHE TP : limiter les conséquences des intrants.

Problématique : nous avons montré que les intrants comme les engrais, les pesticides pouvaient avoir des
conséquences graves sur l'environnement.

Peut-on envisager d'autres méthodes de traitements pour les cultures ?

logiciel SIM'AGRI

créer sa ferme et la gérer

diapo chap 2

SCIENCES DE LA TERRE

Tectonique des plaques, l'histoire d'un modèle

Titres et auteurs
Descriptions
Notions du programme illustrées

Chapitre 1 : De la naissance de l'idée aux interprétations actuelles.

Au début du XXème siècle, les premières idées évoquant la mobilité horizontale s’appuient sur quelques constatations :
- la distribution bimodale des altitudes (continents/océans) ;
- les tracés des côtes ;
- la distribution géographique des paléoclimats et de certains fossiles.

des explications (claires et complètes), des illustrations schématiques

biologie en flash

Claude Perrin

  • plaques (volcanisme, séismes, vitesses déplacement...) :
animation sur la théorie des ponts continentaux comparée à la dérive des continents Ces idées se heurtent au constat d’un état solide de la quasi-totalité du globe terrestre établi, à la même époque, par les études sismiques. L’idée de mobilité horizontale est rejetée par l’ensemble de la communauté scientifique.

Ondes P

JF Madre

Grâce à la propagation des ondes P dans une modélisation d'une Terre simplifiée à deux couches, ce logiciel met en évidence :
- les origines et les caractéristiques de la zone d'ombre.
- la structure interne du manteau et du noyau.

Complète ou permet de réviser le TP.

biologie en flash

Claude Perrin

différentes animations fort bien faites :

  • couches (les noms et propriétés physico-chimiques des couches du globe terrestre) ;
  • sismique et structure du globe :
    • ondes P, S et densité ;
    • zones du globe correspondantes ;
    • annotations des couches ;
    • précisions concernant les compositions (schéma bilan)
diapo chap1 I et II
diaporama des cours I et II (open office)

Minéralogie facile

Francine BRONDEX
Marie LIDOLFF
Grégory FACON
Emmanuel PIETRE

Vous trouverez en ligne (site) mais aussi disponible en téléchargement les notions de base de minéralogie nécessaires à l'analyse de lames minces de roches. Les descriptions détaillées d'une vingtaine de minéraux courants et de nombreuses photos en lumière polarisée et analysée vous attendent.

TRES TRES BIEN

La différence d’altitude observée entre continents et océans reflète un contraste géologique.

Les études sismiques et pétrographiques permettent de caractériser et de limiter deux grands types de croûtes terrestres : une croûte océanique essentiellement formée de basalte et de gabbro et une croûte continentale constituée entre autres de granite.

La croûte repose sur le manteau, constitué de péridotite.

ma vidéo sur youtube :

Préparation au TP d'étude des roches pour distinguer les roches océaniques des roches continentales.

biologie en flash

Claude Perrin

lithosphère / asthénosphère (permet d'aboutir à l'aide de l'analyse des ondes sismiques P au niveau d'un continent et d'un océan à la notion de lithosphère et d'asthénosphère)
diapo chap1 III
diaporama du cours III (open office)

Chapitre 2 : Un modèle affiné et précisé.

flux thermiques

conduction / convection comparés (2 schémas animés) Au début des années 1960, les découvertes de la topographie océanique et des variations du flux thermique permettent d’imaginer une expansion océanique par accrétion de matériau remontant à l’axe des dorsales, conséquence d’une convection profonde.

rifting

Académie de Rouen

des réactions nucléaires à l'océan en passant par le rifting continental, genèse du plancher océanique...

très complet

Accrétion et expansion océaniques

Claude Perrin

fonctionnement d'une dorsale en flash (avec ou sans annotation)

convection

Université en ligne

convection autour d'un radiateur

anomalies magnétiques

Académie de Caen

animation montrant les basaltes formés au niveau de la dorsale au cours de plusieurs inversions du champ magnétique La mise en évidence de bandes d’anomalies magnétiques symétriques par rapport à l’axe des dorsales océaniques, corrélables avec les phénomènes d’inversion des pôles magnétiques (connus depuis le début du siècle), permet d’éprouver cette hypothèse et de calculer des vitesses d’expansion.
diapo chap2 I
diaporama du cours chap 2 - I (open office)

sur Curiosphère.TV

des animations sur la tectonique en 4 modules :

  • la dérive des continents ;
  • au coeur du globe ;
  • mouvements et failles ;
  • séismes et tsunamis.

Au voisinage des fosses océaniques, la distribution spatiale des foyers des séismes en fonction de leur profondeur s’établit selon un plan incliné.

Les différences de vitesse des ondes sismiques qui se propagent le long de ce plan, par rapport à celles qui s’en écartent, permettent de distinguer : la lithosphère de l’asthénosphère.

L’interprétation de ces données sismiques permet ainsi de montrer que la lithosphère s’enfonce dans le manteau au niveau des fosses dites de subduction.

La limite inférieure de la lithosphère correspond généralement à l’isotherme 1300° C.

animation flash : subduction (avec ou sans annotations)
diapo chap2 II
diaporama du cours chap 2 - II (open office)

animation : rifting.
Des réactions nucléaires à l'océan en passant par le rifting continental, genèse du plancher océanique...

Source : Académie de Rouen

À la fin des années soixante, la géométrie des failles transformantes océaniques permet de proposer un modèle en plaques rigides.

Des travaux complémentaires parachèvent l’établissement de la théorie de la tectonique des plaques en montrant que les mouvements divergents (dorsales), décrochants (failles transformantes) et convergents (zones de subduction) sont cohérents avec ce modèle géométrique.

animation flash : subduction (avec ou sans annotations)

Source : Académie de Grenoble

animation flash : collision (avec ou sans annotations)

Source : Académie de Grenoble

Les 3 types de failles : blocs diagrammes en mouvement.

Claude Perrin, Biologieenflash

ma vidéo sur youtube - Ajoutée le 2 févr. 2015

Bilan du TP de 1°S : les élèves doivent élaborer des preuves (de terrain et issues de modélisation) de la tectonique des plaques en cette exceptionnelle année 1968 (google earth remplaçant toutefois de longs voyages...).

diapo chap2 III
diaporama du cours chap 2 - III (open office)

Chapitre 3 : Un modèle validé.

fragment de "C'est pas sorcier" sur les points chauds

sur Curiosphère.TV

Des alignements volcaniques, situés en domaine océanique ou continental, dont la position ne correspond pas à des frontières de plaques, sont la trace du déplacement de plaques lithosphériques au dessus d’un point chaud fixe, en première approximation, dans le manteau.
animation flash : volcanisme de point chaud

sur Curiosphère.TV

âges des fonds océaniques Le modèle prévoit que la croûte océanique est d’autant plus vieille qu’on s’éloigne de la dorsale. Les âges des sédiments en contact avec le plancher océanique (programme de forage sous-marins JOIDES) confirment cette prédiction et les vitesses prévues par le modèle de la tectonique des plaques.
page Internet expliquant comment calculer les vecteurs de déplacement des plaques : obtention de la carte ci-contre

Le modèle prévoit des vitesses de déplacements des plaques (d’après le paléomagnétisme et les alignements de volcans intraplaques).

Avec l’utilisation des techniques de positionnement par satellites (GPS), à la fin du XXème siècle, les mouvements des plaques deviennent directement observables et leurs vitesses sont confirmées.

stations GPS mondiales pour tracer des vecteurs de déplacement

page Internet sur le déplacement des plaques

ENS Lyon

Animation présentant l'histoire géologique du Mont d'Or
(Massif Central).

On progresse dans le temps tout en pouvant visualiser des informations et autres animations sur les roches mises en place

 

 

3, les phénomènes géologiques...

En permanence, de la lithosphère océanique est détruite dans les zones de subduction et produite dans les dorsales.

La divergence des plaques de part et d’autre de la dorsale permet la mise en place d’une lithosphère nouvelle à partir de matériaux d’origine mantélique.

Dans les zones de subduction, les matériaux de la vieille lithosphère océanique s’incorporent au manteau.

page Internet sur l'histoire de la tectonique des plaques

ENS Lyon

film sur les 3 limites de plaques : quelques erreurs de vocabulaire à repérer !!

Jeulin sur YouTube

schéma global de la tectonique des plaques

diaporama du cours chap 3 (open office)

Tectonique des plaques et géologie appliquée

Activité sur EDUCATION & NUMERIQUE pour résoudre le sujet 3 de GEOSCIENCE 2014 :

LES EXPERTS... GEOLOGUES

C. Moreels

Activité sur EDUCATION & NUMERIQUE pour résoudre le sujet 1 de GEOSCIENCE 2013 :

Les gaz de schiste en France

C. Moreels

Activité sur EDUCATION & NUMERIQUE pour résoudre le sujet 2 de GEOSCIENCE 2012 :

Les couches jurassiques du cap de la crèche : un système pétrolier ?

C. Moreels

DIAPORAMAS
des élèves

décembre 2013

Etienne Pauline B
Chayma Hugo et Erwan
Clara C et Thibaud Pauline et Gaelle
Camille Valère et Quentin
Lucas et Cyprien Thomas et Pénélope
PaulineW et Clara Co

Romane

Guillaune et Victor Théo

annales sujets GEOSCIENCES (académique) :
2010 ; 2011 ; 2012 ; 2013

<--- corrigés
2008 à 2011
(toutes académies)

<--- IESO :

toutes les informations, aides sur le site Sciences à l'école

mdp = Mansfield2014

concours GEOSCIENCES

et IESO

un plus sur un CV !

Pour tous les exposés

ou

pour
approfondir,
mieux comprendre...

Pour comprendre, illustrer : C'est pas sorcier

Pour poser des questions (à imprimer !!), chercher des contacts : geoforum

Pour des informations générales :

lien
descriptions
exposés proposés
site l'argile éocène et les briques

les roches de la sortie lilloise:

  • formuler une problématique ;
  • chercher des informations pour la résoudre (dont une visite obligatoire : film, interview, photos...)
  • choisir la présentation appropriée (diaporama ; affiche ; pages html ; saynette ; expérience...)

 

REMARQUE IMPORTANTE : les sites et adresses conseillés ici ne peuvent suffire mais servent à débuter la recherche.

site

gamme de Leers

localisation des carrières animation le granulat

carrière de pierre bleue à Soignies (1h de Lille)

visite virtuelle des carrières ; finitions

histoire des carrières de Clypot

la pierre bleue

wikipedia catiche

mairie

la cité de la pierre, projet municipal 2008 le calcaire (craie) de Lezennes
un livre policier sur les carrières de Lezennes
PASS à Mons (B) musée de Lewarde ; bassin minier le charbon
musée d'histoire naturelle de Lille

wikipedia

les granites (Nicollet) le granite des Vosges
  ?? le grès paléocène

géologie-info.com

malheureusement, le musée du marbre et de la géologie de Rinxent est fermé depuis décembre 2010 mais il reste des bribes sur le net... le "marbre" du Boulonnais
les carrières peuvent être visitées, prendre RDV

carrières

oolithes

patrimoine industriel le calcaire oolithique ou
Savonnières
calcaire d'Ivry

Wikipedia

Haybes

CLIP de Moraypré , sortie dans les Ardennes (TS) le schiste ardoisier
Fumay

Wikipedia

le calcaire lutétien à Cérithes
sous-sol parisien

SGF

phosphore

ONISEP les métiers liés à la géologie

- formuler une problématique ;

- chercher des informations pour la résoudre (dont une visite obligatoire : film, interview, photos...)

- choisir la présentation appropriée (diaporama ; affiche ; pages html ; saynette ; expérience...)

faculté de sciences de Lille (Villeneuve d'Ascq - Cité scientifique) : SN5

dailynord avril 2011

Wikipedia

article F. Melliez, mai 2011 le gaz de schiste
MRES avril 2011
SGFexemple site patrimoine après exploitation : patrimoine - sécurité - reconversion
nombreux articles dans les journaux locaux

La classe sur le terrain, une démarche scientifique.

Les photographies commentées de la sortie du 4 mai 2006.

cliquer sur la photo ci-contre